Sociologue allemand de renommée internationale, Hans Joas propose ici une généalogie des droits de l’homme qui dépasse la dichotomie traditionnelle entre héritage des Lumière et continuité issue du judéo-christianisme. Il propose ainsi de comprendre les droits de l’homme comme la « sacralisation », c’est-à-dire l’appropriation par des expériences subjectives intenses et affectives, de la personne humaine. A l’inverse d’une conception philosophique qui postulerait la préexistence rationnelle de valeurs, Hans Joas souligne la contingence historique de l’émergence des droits de l’homme et les expériences à la fois négatives (tortures, meurtre de masse) et positives (reconnaissance du bien) qui en sont à l’origine.

Hans Joas est un sociologue allemand connu dans le monde entier. Il est actuellement Ernst Troeltsch professor de sociologie de la religion à l’Université Humboldt de Berlin, et professeur de sociologie et pensée sociale à l’Université de Chicago. Il a publié de nombreux ouvrages et fait connaître le courant pragmatiste en Europe.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s