Marbach, 25.-27. November 2019

Das detaillierte und aktualisierte Tagungsprogramm in Marbach findet sich auf der Website des Literaturarchivs.

Le programme détaillé et mis-à-jour se trouve sur le site des archives de Marbach.

 

Paris, 27. November 2019

Institut Mémoires de l’édition contemporaine Paris
4 Avenue Marceau, 75008 Paris

19 Uhr

Diskussion anlässlich des Erscheinens der Histoire des traductions en langue française

mit Bernard Banoun (Université Paris-Sorbonne), Susan Pickford (Université Paris-Sorbonne), Sandra Richter (Leiterin des Deutschen Literaturarchivs Marbach), Gisèle Sapiro (CNRS/EHESS) und Anne Weber (Schriftstellerin)

modération: François Bordes (IMEC)

 

Caen, 28.-30 November 2019

Institut Mémoires de l’édition contemporaine
L’Abbaye D’Ardenne
Chemin de Saint-Germain, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Programm zum Herunterladen

Donnerstag, 28. November 2019

14:30 Uhr – 15:30 Uhr: Begrüßung und Führung

Sonore Archive

16 Uhr-18 Uhr

Esther von der Osten (Freie Universität Berlin, Institut Peter Szondi): Lautstärken. Übersetzung und Tonarchiv

Françoise Delignon (Dokumentalistin bei RFI): Les traducteurs dans les archives radio – un échantillon sonore

Freitag, 29. November 2019

Für eine Geschichte der Übersetzung, ihrer Archive und Gegenstände

10 Uhr -13:15 Uhr

Judith Kasper, Theresa Mayer, Jonathan Schmidt-Dominé, (Johann Wolfgang Goethe Universität, Frankfurt a. M.): Überlegungen zu einem „Supplement zum Dictionnaire des intraduisibles“

Elsa Jaubert-Michel (Université de Caen, ERLIS): Armel Guerne et les Hymnes à la nuit de Novalis – traduire la musique de la langue

11:30 Uhr – 11:45 Uhr Pause

Susanne Klengel (Freie Universität Berlin, LAI): L’Unesco 1945 : La traduction littéraire, moteur d’une humanité solidaire à venir

Andreas Mayer (CNRS/Wissenschaftskolleg zu Berlin): Transferts et traductions : pour une histoire des modèles du traduire en psychanalyse

13:15 Uhr – 14:30 Uhr Pause

14:30 Uhr – 18 Uhr

Carla M.C. Renard : Brouillons de l’écriture et de la traduction de L’enfant multiple, d’Andrée Chedid : un face à face

Eric Leroy du Cardonnoy (Université de Caen, ERLIS): Lorand Gaspar : traduction, multilinguisme et traduction collaborative

16 Uhr – 16:30 Uhr Pause

Viviana Agostini-Ouafi (Université de Caen, ERLIS): Les traducteurs du français vers l’italien de l’IMEC: variété des fonds, stratégies d’exploration et d’étude

Caroline Bérenger (Université de Caen, ERLIS): Jean Blot, passeur de littérature russe

 

Samstag, 30. November 2019

Für eine Philologie der Übersetzung

10 Uhr-13:15 Uhr

Wolfgang Hottner (Freie Universität Berlin, Institut Peter Szondi): Verirrung im Wald/Bergwald: George, Benjamin und Übersetzen als Intervention

Caroline Sauter (Johann Wolfgang Goethe Universität, Frankfurt a. M.): Liebend und bis ins Einzelne: Übersetzung, Philologie, Eros

11:30 Uhr – 11:45 Uhr Pause

Philipp Haensler (Universität Zürich): „Sous la forme de document écrit l’objet idéal est virtuel“. Zur (Proto-)Digitalität des Archivs bei Merleau-Ponty und Derrida

Solange Arber (Sorbonne Université, Université de Lausanne): Elmar Tophoven et la traduction transparente : la constitution d’archives de traducteur

 


Paris, 27 novembre 2019

Institut Mémoires de l’édition contemporaine Paris
4 Avenue Marceau, 75008 Paris

19h

Table ronde à l’occasion de la parution de l’Histoire des traductions en langue française

mit Bernard Banoun (Université Paris-Sorbonne), Susan Pickford (Université Paris-Sorbonne), Sandra Richter (directrice du Deutsche Literaturarchiv Marbach), Gisèle Sapiro (CNRS/EHESS) und Anne Weber (écrivaine)

Moderation: François Bordes (IMEC)

 

Caen, 28 – 30 novembre 2019

Institut Mémoires de l’édition contemporaine
L’Abbaye D’Ardenne
Chemin de Saint-Germain, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

Programme à télécharger

Jeudi, 28 novembre 2019

14h30 – 15h30 : Accueil et visite guidée

Archives sonores

16h-18h

Esther von der Osten (Freie Universität Berlin, Institut Peter Szondi) : Lautstärken. Übersetzung und Tonarchiv

Françoise Delignon (documentaliste chez RFI) : Les traducteurs dans les archives radio – un échantillon sonore

Vendredi, 29. novembre 2019

Vers une histoire de la traduction, ses archives et ses objets

10h00-13h15

Judith Kasper, Jonathan Schmidt-Dominé, Theresa Mayer (Université Johann Wolfgang Goethe, Francfort-sur-le Main) : Überlegungen zu einem „Supplement zum Dictionnaire des intraduisibles“

Elsa Jaubert-Michel (Université de Caen, ERLIS) : Armel Guerne et les Hymnes à la nuit de Novalis – traduire la musique de la langue

11h30-11h45 Pause

Susanne Klengel (Freie Universität Berlin, LAI) : L’Unesco 1945 : La traduction littéraire, moteur d’une humanité solidaire à venir

Andreas Mayer (CNRS/Wissenschaftskolleg zu Berlin) : Transferts et traductions : pour une histoire des modèles du traduire en psychanalyse

13h15-14h30 Pause

Carla M.C. Renard : Brouillons de l’écriture et de la traduction de L’enfant multiple, d’Andrée Chedid : un face à face

Eric Leroy du Cardonnoy (Université de Caen, ERLIS) : Lorand Gaspar : traduction, multilinguisme et traduction collaborative

16h00-16h30 Pause

Viviana Agostini-Ouafi (Université de Caen, ERLIS): Les traducteurs du français vers l’italien de l’IMEC: variété des fonds, stratégies d’exploration et d’étude

Caroline Bérenger (Université de Caen, ERLIS): Jean Blot, passeur de littérature russe

 

Samedi, 30. novembre 2019 

Pour une philologie de la traduction

10h00-13h15 

Wolfgang Hottner (Freie Universität Berlin, Institut Peter Szondi) : Verirrung im Wald/Bergwald: George, Benjamin und Übersetzen als Intervention

Caroline Sauter (Université Johann Wolfgang Goethe, Francfort-sur-le Main) : Liebend und bis ins Einzelne: Übersetzung, Philologie, Eros

11h30-11h45 Pause

Philipp Haensler (Universität Zürich): „Sous la forme de document écrit l’objet idéal est virtuel“. Zur (Proto-)Digitalität des Archivs bei Merleau-Ponty und Derrida

Solange Arber  (Sorbonne Université, Université de Lausanne): Elmar Tophoven et la traduction transparente : la constitution d’archives de traducteur

 

Des traductions en français seront disponibles pour les conférences présentées en allemand.