Penser en plusieurs langues.
Éditer des traductions en sciences humaines et sociales aujourd’hui

Séminaire mensuel animé par Marc Aymes (CNRS, CETOBAC) , Franziska Humphreys (Centre Georges Simmel, FMSH) et Anne Madelain (Editions de l’EHESS, CERCEC)

2e jeudi du mois de 15h00 à 17h00 et séances supplémentaires dans le cadre du cycle « Éditer les sciences sociales aujourd’hui » des Éditions de l’EHESS.

https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/1262/

Informations  auprès de :
Anne Madelain : madelain@ehess.fr
Franziska Humphreys : humphreys@msh-paris.fr
Marc Aymes : marc.aymes@gmail.com


Le propos du séminaire est de combiner théories et pratiques de la traduction. Ses espaces de référence sont les champs nationaux et internationaux de l’édition en sciences humaines et sociales. La question principale qu’on se propose d’examiner est celle de la place actuelle accordée à la traduction dans la production et la diffusion des savoirs. En partant de l’idée que la traduction est elle-même productrice de savoirs, et qu’elle requiert en conséquence un statut épistémologique particulier, nous questionnons l’influence de la traduction sur l’émergence de nouvelles connaissances et sur la révision des connaissances existantes. Avec la fin des grands projets éditoriaux multilingues des années 1980-1990, la prééminence de l’anglais comme langue de circulation, la redéfinition des dispositifs d’aide à la traduction, le développement de l’édition numérique, du travail collaboratif ou de l’open access, la question de la place de la traduction dans l’édition de sciences humaines et sociales se pose avec beaucoup d’acuité. Interroger le statut de la traduction permet de contextualiser l’histoire de notre rapport à l’autre, la formation des espaces symboliques et de procéder à des comparaisons entre aires géographiques et culturelles.

Ce séminaire de recherche est le lieu d’une réflexion collective où confronter des expériences et des réflexions provenant de positions différentes : celles de chercheurs en sciences sociales, de professionnels de l’édition, de traducteurs ou encore de documentalistes.

Les travaux proposés aux étudiants au titre de la validation du séminaire (traduction d’un article inédit, mise en contexte et argumentation d’une proposition d’ouvrage à traduire) pourront faire l’objet d’une publication en ligne.

Le séminaire est intégré dans le parcours des MA Arts et langage et Histoire et civilisations

Pour les séances du second semestre, certains intervenants seront annoncés ultérieurement.

https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/1262/


Séance 1 : Contextes d’édition et valeur épistémologique de la traduction
Peut-on penser ensemble les contextes de publication des traductions et la valeur épistémologique de cette production textuelle particulière ?
Anne Madelain, Franziska Humphreys et Marc Aymes
16 novembre 201715h00-17h00 , EHESS, 54 bd Raspail, salle AS1_23 

Séance 2 : Qu’est-ce qu’une bonne traduction en sciences humaines et sociales ?
La notion de « bonne traduction », souvent implicite, peut-elle être abordée frontalement ?
Dans les pratiques, du travail du traducteur à la publication, peut-on et doit-on définir des critères ? Comment cette notion est-elle susceptible d’influer sur les choix de traduction les financements, etc.
Philippe Babo, adjoint au chef du département de la création, responsable du pôle Non Fiction, Centre national du livre
Isabelle Kalinowski, germaniste, sociologue et traductrice (CNRS-ENS)
Lucie Marignac, directrice des Éditions Rue d’Ulm
Eric Vial, historien et traducteur (Université de Cergy-Pontoise)
 14 décembre 201717h00-20h00, FMSH, 54 bd Raspail, Forum de la bibliothèque

# Cycle « Éditer les sciences sociales aujourd’hui » des Éditions de l’EHESS #

Séance 3 : Héritages multilingues (Empire ottoman, Méditerranée, Turquie)
Dans l’espace méditerranéen, notamment là où s’étendit l’empire ottoman, différentes modalités du traduire sont à l’œuvre. On s’interrogera sur les approches susceptibles d’en rendre compte, entre traduction « culturelle », intra- ou interlinguistique.
Marc Aymes, historien (CNRS, CETOBAC)
Dilek Sarmis, historienne et philosophe (CETOBAC)
11 janvier 2018, 15h00-17h00, BULAC, 65 rue des Grands Moulins – 75013 Paris, salle RJ. 24

Séance 4 : Traduction et édition — 1. Face aux contraintes politiques
Le travail du traducteur, les enjeux terminologiques et les stratégies des éditeurs de sciences humaines en Turquie et dans le monde arabe.
Nisrine al-Zahre, traductologue et traductrice (EHESS)
Ali Berktay, éditeur, traducteur du français au turc
8 février 201815h00-17h00 , EHESS, 54 bd Raspail, salle A05_51

Séance 5 : Traduction et édition — 2. Face aux transformations numériques
Les transformations numériques ainsi que la différenciation croissante des espaces scientifiques et grand public provoquent des débats multiples sur les modèles éditoriaux et les choix linguistiques des revues de sciences humaines.
8 mars 201815h00-17h00, EHESS, 54 bd Raspail,  salle A05_51

[HP] Les traductions entre la France et l’espace russe et post-soviétique
Une rencontre avec des éditeurs et traducteurs de russe à l’occasion de l’invitation de la Russie au Salon du livre de Paris
14 mars 201817h00-20h00

# Cycle « Éditer les sciences sociales aujourd’hui » des Éditions de l’EHESS #

Séance 6 : Écrire en plusieurs langues, s’auto-traduire
Écrire en plusieurs langues est devenue une expérience apparemment banale pour un chercheur en sciences sociales. Quels sont les savoirs propres, les ressources de cette démarche, mais aussi les écarts, les déplacements ou les écueils ?
12 avril 201815h00-17h00, EHESS, 54 bd Raspail, salle A05_51

Séance 7 : Traduire Foucault vers le polonais et l’allemand
L’œuvre de Michel Foucault est parmi les plus traduites dans le monde. Deux chercheurs et traducteurs de l’œuvre du philosophe vers polonais et vers l’allemand exposent leurs processus de traduction.
Michal Herer, philosophe et traducteur (Université de Varsovie)
3 mai 2018, 15h00-17h00, EHESS, 54 bd Raspail, salle A05_51

Séance 8 : Entre le chinois et le français, la traduction des concepts
La Chine est depuis 2012, le premier pays acquéreur des droits de traduction des éditeurs français, y compris pour les sciences humaines. Cette séance reviendra sur les processus de traduction, les déplacements des concepts et les enjeux politiques et sociaux de la transposition de contexte entre le français et le chinois.
Lun Zhang, maitre de conférence en civilisation chinoise (Université de Cergy-Pontoise)
14 juin 201815h00-17h00, EHESS, 54 bd Raspail, salle A05_51