Avec le soutien du programme de traduction franco-allemand de la MSH.

L’engouement dont la théorie des médias initiée par Friedrich Kittler († 2011) a fait l’objet dans les pays de langue allemande n’a eu en France que peu d’écho, en raison notamment de l’absence quasi totale de traduction. Dispensés sous forme de cours à l’Université Humboldt de Berlin, où Kittler a occupé jusqu’en 2009 la chaire d’Esthétique et d’histoire des médias, les Médias optiques constituent une porte d’entrée particulièrement claire et vivante sur les Medienwissenschaften. Le projet kittlérien d’expulser l’esprit des sciences humaines est ici appliqué au domaine des images, dont il s’agit de dégager l’a priori média-technique. Il en résulte une relecture historique et systématique du domaine du visible qui analyse de manière originale et parfois provocante le passage des beaux-arts (peinture, littérature) aux médias optiques (photographie, cinéma, télévision) puis au médium de tous les médias qu’est l’ordinateur.

Traduit sous la direction d’Audrey Rieber, maître de conférences en philosophie (ens de Lyon) par une équipe réunissant : Anaïs Carvalho, doctorante en histoire de l’art (Montpellier 3), Tamara Eble, normalienne, agrégée d’allemand, doctorante en études germaniques (ens de Lyon), Ève Vayssière, certifiée d’allemand, docteur en études germaniques (Paris 3), Slaven Waelti, docteur en Littérature française, assistant à l’Université de Bâle.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s